News, Sport

Qu’est-ce que le concours exceptionnel de gardien de la paix 2016 ?

Au vu de toutes les menaces pesant sur sa sécurité intérieure, la France lança un recrutement dénommé concours exceptionnel de gardien de la paix. Ayant pour but de porter secours à la police dans le maintien de la paix, il eut lieu en 2016. Quelles étaient les conditions de participation,  en quoi consistaient les épreuves et comment réussir ce concours ?

Les conditions de participation

Le concours étant créé pour renforcer la police dans l’instauration de la paix nationale, il faut donc être légalement français pour y prendre part. Mais bien avant cela, des conditions beaucoup plus exigeantes sont à remplir. D’abord, il faut avoir son baccalauréat tout au moins, et être dans la tranche d’âge de 17 à 35 ans. De plus, cette paix concours exige naturellement  du participant que son casier judiciaire soit exempt de toute faute. En plus de ces critères exigés par le ministère  de la Sécurité nationale, le candidat devra remplir de bonnes conditions psychophysiques. Pour ces dernières, des épreuves aussi bien orales qu’écrites, voire physiques sont réservées à l’aspirant gardien de paix, afin de déterminer son éligibilité. 

Les différentes épreuves

Comme mentionné plus haut, le candidat devra passer obligatoirement par l’étape des épreuves, se subdivisant en quatre catégories. Premièrement,  l’écrit : un cas pratique est soumis,  et au candidat d’en juger. Cette étape permet non seulement d’évaluer ses capacités intellectuelles, mais aussi rédactionnelles (orthographe,  syntaxe…). Cette épreuve dure 3h de temps et une note en dessous de 5 est éliminatoire.

La seconde épreuve est dite psychotechnique. En 120 minutes, le candidat devra prouver qu’il est de bonne moralité,  qu’il a un profil psychologique correct et qu’il peut être un excellent  gardien. Sera admis, celui dont le profil psychologique sera qualifié de bon.

Troisièmement  viennent les épreuves physiques,  un stade obligatoire et une aptitude nécessaire à un gardien de la paix. Ainsi, l’endurance du candidat sera testée à deux différents niveaux. Si ce dernier arrive à avoir sept points dans l’une desdites épreuves physiques,  il sera alors autorisé à  l’étape suivante : la phase orale.  Cette phase est donc l’ultime étape du concours paix. Le postulant est mis devant des jurés et en 25 minutes, il devra les convaincre qu’il mérite d’être admis audit concours. Est éliminé celui qui ne totalise pas au moins cinq points.

Tout candidat ayant réussi les précédentes phases est alors soumis à des check-up médicaux, puis reçoit son affection pour les centres de formation. 

Quelques astuces pour réussir

Une préparation personnelle préalable est conseillée afin de se donner de meilleures chances de réussite. Du point de vue physique,  il serait bon de s’entraîner quelques heures par jour pour se maintenir en forme et développer ses aptitudes. Ensuite, suivre régulièrement les actualités permet à l’aspirant d’être alerté quant aux divers messages passés par le ministère.  Par ailleurs, un gardien de paix doit représenter tout ce qu’il y a de correct, aussi, doit-il adopter un code vestimentaire allant dans ce sens.

En somme, le concours exceptionnel de gardien de la paix vise à  fournir à la France des individus de confiance pour préserver la paix et la sécurité intérieure.